2ème étape Arras-Arras : les réactions

Publié le par Clovis Sport Organisation

Les réactions à l'arrivée de la deuxième étape du Paris-Margny-Arras Tour.

 

110 DAENINCK BENOIT VAINQUEUR 2EME ETAPE

Benoît DAENINCK (CC Nogent-sur-Oise), vainqueur de l'étape et du classement final
"Je suis très heureux car dans le même temps Stéphane ROSSETTO gagne le Tour de Franche-Comté. Ce matin, je demandais à Pascal (NDLR, CARLOT le directeur sportif du CCNO) : est-ce qu'on va faire zéro, une ou deux courses par étapes ? J'espérais deux et on fait deux, donc c'est parfait. L'échappée est sortie d'entrée. Nous avions deux coureurs à l'avant mais je n'étais pas dedans. Après, la course a fait que Roubaix a roulé toute la journée : je les remercie, c'est très gentil de leur part (sic). C'est une revanche par rapport à hier car je n'aime pas perdre des courses. A partir du moment où je suis au départ, c'est pour la gagner. On avait envie de bien faire. On savait qu'il y avait cette dernière bosse qui était très dure à une dizaine de kilomètres de la ligne (NDLR, le Mémorial Canadien à Vimy). Pascal m'avait dit que si deux ou trois mecs basculaient ensemble avec vingt secondes, ils pouvaient aller au bout. Avec Alexis GOUGEARD et moi, nous étions deux bons rouleurs donc à partir de là, on ne s'est pas regardé et nous nous sommes bien entendus. On a vu un Fuji revenir sur nous aux deux cents mètres. Je ne savais pas combien GOUGEARD avait fait hier, donc pour le général final c'était à la place sauf si je lui mettais un temps sur la ligne. J'ai la chance d'aller plus vite que lui au sprint. Il fallait lui mettre une seconde. J'y ai pensé et j'ai lancé aux deux cent mètres; J'ai vu que les deux se rassayaient donc je me suis dit qu'il fallait un écart : j'ai jeté le vélo sur la ligne pour essayer de creuser cet écart. A l'arrivée j'ai une seconde et trois dixièmes : c'est parfait !"

 

 133

Alexis GOUGEARD (US Sainte-Austreberthe-Pavilly-Barentin), 3ème de l'étape et du classement final
" Je suis un peu frustré parce que j'ai tout fait devant et je me fais reprendre à cinq bornes de la l'arrivée par Benoît DAENINCK, et lui va à la gagne. Je ne devais pas venir ici mais j'ai été appelé vendredi soir (NDLR, suite aux deux chutes subies par le club sur le GP des Hauts de France jeudi). Ce résultat est bien quand même mais frustrant ! Là je pars au Canada avec l'équipe de France pour la Coupe des Nations espoirs : j'espère bien y marcher. On marche pas mal au club et nous n'avons pas de complexe à avoir face aux équipes continentales et DN1 comme ici : nous sommes tous au même niveau."

 

Ludwig LAFFILLE (CC Nogent-sur-Oise), présent dans l'échappée du jour et 18ème de l'étape
"C'est encore une victoire pour le CC Nogent-sur-Oise donc ça fait plaisir. Il y a apparemment Stéphane ROSSETTO qui le Franche-Comté et là on gagne le général avec en plus l'étape, donc c'est super. Hier on était bien placé au général et Benoît avait fait une belle étape devant. Aujourd'hui c'était mon tour d'être dans l'échappée. C'est parti plus ou moins à la pédale dans le premier grimpeur. On s'est retrouvé à une vingtaine devant puis cela a cassé dans un autre grimpeur. Nous nous sommes retrouvés à sept avec notamment Anthony COLIN. Ensuite Freddy BICHOT est revenu, et c'était ennuyeux car il était juste devant moi au général. Si cela était allé au bout, je pouvais gagner le général puisque j'étais deuxième derrière BICHOT. C'est dommage que nous nous faisons reprendre en haut du dernier grimpeur, mais ça ne change rien puisqu'on gagne quand même. C'est une belle journée et un beau week-end pour la CCNO."

 

Alain MATHIEU, président du CC Nogent-sur-Oise
"C'est la première fois dans la vie du club que nous gagnons le même jour deux courses par étape. La saison dernière nous avons vécu un week-end inscrit pour toujours avec la victoire au championnat du Monde espoirs d'Arnaud DEMARE, et le lendemain la victoire au général de la Coupe de France des clubs. Même si cela est moins fort, ce dimanche est aussi un grand moement pour le CCNO". (NDLR, sans compter que le CC Nogent-sur-Oise, reste invaincu sur le Paris-Arras nouvelle version avec les victoires depuis 2010 de Rudy LESSCHAEVE, Romain DELALOT et donc Benoît DAENINCK). 


propos recueillis par Hervé DANCERELLE, pour www.directvelo.com

Publié dans Paris Arras Tour 2012

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article