1ère étape Margny-Beaurains : les réactions

Publié le par Clovis Sport Organisation

Les réactions à l'issue de la première étape Margny-les-Compiègne / Beaurains.

 

178 FLAHAUT DENIS INTERVIEWE PAR JEAN LOUIS GILLET

 

Denis FLAHAUT (Roubaix-Lille-Métropole), vainqueur d'étape et maillot jaune
" Pour nous la journée s'est bien passée avec Loic (NDLR, DESRIAC) devant puis avec Fred (NDLR, DELCAMBRE, le DS) qui a décidé que Loic ne passerait plus dans l'échappée. On a géré derrière avec Pierre, Tony, Kevin et Boris (NDLR, DRANCOURT, COLIN, LALOUETTE et ZIMINE), et ils m'ont aidé à ma replacer dans le long faux plat puis dans le sprint. Depuis le début de saison, opn a du mal à faire un bon résultat donc cette victoire aujourd'hui, c'est bien pour l'équipe. Je tourne autour depuis le début de saison où j'ai eu aussi des malchances avec des chutes et des places d'honneur. La victoire c'est bien aussi ! Demain sera dur pour moi, donc on va essayer de mettre quelqu'un d'autre."

 

190 DAENINCK BENOIT PRIX DE LA COMBATIVITE

 

Benoît DAENINCK (CC Nogent-sur-Oise), prix de la combativité du jour
"Je suis forcément déçu. Quand on passe cent quarante bornes devant et que ça se termine comme cela. C'est bien pour Denis (NDLR, FLAHAUT), mais je ne sais pas si son directeur sportif comprend bien le vélo. L'échappée est sortie à huit-dix coureurs d'entrée et il y avait beaucoup d'équipes représentées. J'ai voulu faire le saut tout de suite; je me suis retrouvé devant et on a repris du temps. Après, malheureusement cela n'est pas allé au bout. Cela fait un mois que je suis bien; j'étais bien aujourd'hui : il n'y a plus qu'à être encore mieux demain."

 

182 RIBEIRO FRANCOIS LEADER DES MONTS

 

François RIBEIRO (VCA Saint-Quentin), meilleur grimpeur du jour
"Vu le niveau de la course, c'était super bien pour moi d'être là. Dommage que cela ne va pas au bout. Roubaix n'a pas joué le jeu devant, mais ils ne se ratent pas en gagnant au sprint. Tout reste à faire demain, on donnera tout ce que l'on a et on verra bien. Je ne fais pas vraiment d'objectif. C'est dimanche après dimanche. Quand la forme est là, j'essaie d'en profiter. Au début je n'étais pas sûr que cela allait au bout, donc faire le maillot à pois pouvait être une consolation. Le plus beau aurait été que notre échappée puisse aller au bout. C'est bien pour Saint-Quentin car on doit être la plus petite équipe de la course. C'est super pour moi et pour le club. Demain on va faire tout ce qu'on pourra. On va essayer de bien courir pour garder ce maillot à pois..."

 

propos recueillis par Hervé DANCERELLE, pour www.directvelo.com

 

Publié dans Paris Arras Tour 2012

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article